Quelle place pour les vétérinaires dans les systèmes alimentaires de demain ?

L’exercice de prospective MOND’Alim 2030, piloté par le Centre d’études et de prospective, vise à caractériser la phase de mondialisation actuelle, documenter les dynamiques à l’œuvre, envisager leur prolongement d’ici 2030 et identifier certaines ruptures déjà en germes.

 

Six thématiques ont été dégagées :

  • Évolutions des conduites et des modèles alimentaires
  • Dynamiques du commerce international
  • Internationalisation de la recherche, des bases de données et des innovations
  • Mondialisation des risques et des problèmes publics
  • Acteurs publics et privés de la mondialisation
  • Enjeux et tendances en matière de gouvernance

 

A titre d’exemple, le vétérinaire pourrait trouver toute sa place dans un système où la gouvernance mondiale des risques se consolide. En effet, cela est particulièrement marquée en santé animale, avec la mise en place d’une doctrine globale (One Health) et de nombreux instruments, profitant de la fluidité offerte par les technologies de communication : bases de données partagées, structuration de réseaux de surveillance et d’alerte, programmes de recherche, etc.

 

Retrouvez le résumé de l’étude sur : http://agriculture.gouv.fr/telecharger/84441?token=41bdb6bed683f6aa890ada49ba6d8108

 

Tous nos autres articles sur: vetfutursfrance-blog